0

Projets

Des projets des jeunes réalisé grâce au PTS jeunes


0+

Emplois créés

Des projets à la création des emplois


0

Jeunes

Nombre des jeunes bénéficiant de ce program

minjec

Ministere de la jeunesse et de d'education civique

En vue de promouvoir une croissance inclusive, créatrice d’emplois décents, en conformité avec le Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE), le Chef de l’Etat, dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de la fête de la jeunesse, lors de son adresse à la Nation, le 10 février 2016, a prescrit la mise en place d’un Plan Triennal « spécial-jeunes » (PTS-JEUNES).

Plan triennal spécial-jeunes (PTS-JEUNES)

Ledit plan a pour objectif, d’intensifier l’éducation civique et l’insertion sociale et économique des jeunes à travers leur mobilisation, leur formation civique et entrepreneuriale, leur emploi ou leur installation en unités de production et des services. Il va sans dire que la réussite d’un tel plan est tributaire de la qualité des hommes et femmes qui l’animent.

2020

Cuvée encourt

Processus de financement des projets des jeunes

FONIJ et PPEJ

Le Projet de mise en œuvre du Fonds National d’Insertion des Jeunes (FONIJ) et le Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) sont deux structures de financement de l’accompagnement à l’insertion socioéconomique des jeunes sous la supervision du ministère de la jeunesse et de l’Education civique.

Fonds national d’insertion des jeunes (FONIJ)

Le FONIJ a pour mission la promotion de l’intégration des jeunes dans les circuits de production par le biais du financement de leurs projets productifs, innovants, ainsi que la rémunération des Organisations Intermédiaires qui les préparent et les accompagnent à l’entrepreneuriat et à l’auto-emploi. La cible est principalement constituée de jeunes non scolarisés ou déscolarisés, diplômés ou non, porteurs de projets productifs valorisant les innovations, en individuel ou en groupe, âgés de 15 à 35 ans.

Le programme de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes (PPEJ)

L’objectif du PPEJ est de favoriser la participation active des jeunes au processus de développement socioéconomique de leurs pays. Ceci est fait à travers les formations nécessaires aux porteurs de projets et à leur encadrement et les financements destinés à la création de la petite entreprise et des subventions pour le démarrage et pour la consolidation des projets socio-économiques de jeunes (agropastoral, petits métiers, artisanat, services)

Nos projets

Village pionnier

Finding temporary housing for your dog should be as easy as renting an Airbnb. That’s the idea behind Rover ...

Cluster

If you’ve ever wanted to train a machine learning model and integrate it with IFTTT, you now can with ...

Projet specifique

Venture investment in U.S. startups rose sequentially in the second quarter of 2017, boosted by large,

Pour un suivi financier

Qu’il s’agisse des micro-activités ou des juniors entreprises , portent sur le financement des projets productifs des jeunes. Ils consistent à mobiliser et à mettre à disposition des ressources financières, en vue de transformer les projets des jeunes en véritables entreprises

Elle consiste, en la transmission des plans d’affaires des jeunes au FONIJ par le PAJER-U, après le passage de ces derniers à l’ONJ, à l’ASCNPD, au PAJER-U ou dans tout autre projet ou programme ayant souscrit à notre démarche.
C’est l’opération par laquelle le FONIJ se prononce, à travers un comité de pré validation, sur la recevabilité et les ajustements à apporter au projet avant sa soumission au comité de crédit. Les dossiers jugés recevables sont transmis au comité de crédit et ceux jugés non recevables sont renvoyés au PAJER-U pour ajustement suivant les orientations arrêtées par ledit comité.
Elle consiste en son ajustement par le jeune, de concert avec l’Organisation Intermédiaire, sous la supervision du PAJER-U, selon les orientations arrêtées lors de la pré-validation, avant d’être à nouveau transmis au FONIJ pour accord de financement par le Comité de crédit.
Il est le fait pour le Comité de crédit de décider de l’octroi et des modalités de mise à disposition effective des fonds aux jeunes.
Elle consiste, pour le Comité de crédit, à faire tenir une copie de son procès-verbal à l’institution financière concernée pour qu’elle ouvre dans ses livres un compte au profit du jeune.
C’est l’opération qui consiste à effectuer des décaissements successifs en fonction des phases du projet, conformément au plan de décaissement conçu par le jeune, sous le contrôle de l’OI, en tenant compte des recommandations du Comité de crédit. Tout décaissement doit être accompagné des documents justifiant la réalisation de l’étape précédente.